Reportage stage fenouil et flore d'été - août 2014 - Diaporama

Lors de ce stage de 6 jours animés par notre grand Maître Annik Howa Gendrot à l'atelier du Study Group de la Rochelle, nous avons étudié :

LE RIMPA arrangement inspiré des paravents japonais.

Le troisième Maître de l'école Ohara HOUN créa le Rimpa en 1960, s'inspirant des peintures de la période EDO. Les peintures Rimpa représentaient souvent des plantes décrites dans la littérature et l'art classique. Le Rimpa est un portrait de fleurs. Seules les fleurs rondes comme les chrysanthèmes et les hortensias sont utilisées de face. Les lys et les iris sont dessinés dans des directions variées. Les feuilles sont utilisées sans tenir compte de l'orientation vers le soleil comme dans la nature.

Le Rimpa dans la forme de l'éventail du théâtre No

Le Rimpa dans la forme de l'éventail classique

- composition en éventail inspiré du peintre SOTATSU : forme en éventail car fabricant d'éventail

- composition dans des cercles et inspiré par le peintre KORIN : influencé par le style de dessin sur kimono.

Travail sur le thème du fenoui, de l'iris, des roses tremières

Travail dans un vase et dans deux vases en forme d'éventail

LE PAYSAGE TRADITIONNEL

Cet arrrangement dépeint une scène de la nature dans l'espace restreint d'un contenant bas. Il utilise un nombre limité d'éléments en respectant le caractère saisonnier et la croissance naturelle des végétaux. C'est un bouquet stylisé et expressif, codifié dans les styles et les éléments choisis par l'Ecole Ohara.

Il existe 44 paysages classés par saison et 3 paysages exotiques qui peuvent se réaliser toute l'année et en se référant à la liste des végétaux sélectionnés par l'école Ohara suivant les saisons.

Il se fait sur la base d'un style vertical ou incliné.

Les paysages traditionnels sont classés par saison et il est impératif d'en respecter les règles :

Les perspectives (rapprochée, moyenne, lointaine)

L'étude des paysages par saison

La référence aux exemples donnés par la tradition

Nous avons réalisés trois paysages traditionnels : vue moyenne style vertical, incliné en vue moyenne, et vue lointaine sur le thème du tamaris.

LE PAYSAGE REALISTE

Ce paysage plus libre et réalisé en vue moyenne doit évoquer les saisons. Il doit recréer un environnement, en utilisant 3 à 5 variétés de végétaux.

Nous avons réalisé un paysage réaliste sur le thème des marais en utilisant les iris d'eau, les typhas, les roseaux, des ombelles et des feuilles de plantain.

Ce stage a permis de par sa progression de mieux cerner les arrangements.